Un forum pour les fans de Christophe Mauri et de Mathieu Hidalf !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 11 ans passés, enfin la rentrée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xelite

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 17

MessageSujet: 11 ans passés, enfin la rentrée.   Mer 6 Jan - 21:01

Nathanaël se tournait et se retournait sur son matelas, au sommet de la tour des Nobles. Son oncle et sa tante les avaient gardés à dormir pour leur éviter de devoir rentrer chez eux. La veille, Nathanaël était devenu officiellement Prétendant élitien comme il le souhaitait depuis toujours. Les souvenirs de la soirée remontaient par bribes dans son esprit, lui interdisant de trouver le sommeil. Il attendait depuis bien longtemps qu'un nouveau jour se lève. Le jour de sa rentrée.
Enfin, Léonard entra. Nathanaël ne s'attendait pas au chagrin de son jeune frère.
 
-Je ne veux pas que tu partes ! Reste avec nous, Nath. Comment je vais faire sans toi.
-Tu vas être grand. Et puis je reviendrai dans un mois...
 
Mais le garçon n'était plus aussi assuré qu'avant. Léonard venait de lui rappeler qu'il laissait derrière lui un frère, un père et une mère, enceinte depuis plus de huit mois. Sur le tableau de leur séparation prochaine venait soudain de s'ajouter une teinte plus sombre, jusqu'alors négligée, celle de la tristesse. 
Nathanaël se leva et s'habilla rapidement, son ardeur à présent bien refroidie.
Toute sa famille était attablée devant son petit déjeuner. Les yeux de Julia brillaient de larmes qu'elle faisait tout son possible pour contenir. Nicolas adressait des sourires crispés aux autres membres de la famille et jetait des coups d'oeil rapides vers l'horloge dont les aiguilles tournaient inexorablement.
A dix heures, tout le monde se trouvait dans l'entrée. Pierre Boidoré et sa femme n'avait pas voulu  accompagner les Archer, préférant les laisser entre eux. Leur neveu les remercia de leur hospitalité et se vit confier en retour un mot que Tristan avait laissé la veille à son attention. Il le glissa dans sa poche et sortit de l'appartement. Sans un mot, il rejoignit sa famille et s'engagea avec eux dans le dédale que constituaient les couloirs du palais royal.
Ils arrivèrent dans un long couloir, assez lugubre pour tout dire. Tous le connaissaient pour y être passé deux semaines auparavant lors de l'épreuve de Nathanaël.
Devant eux, dans toute sa splendeur se dressait la Grille Epineuse, et plus loin, l'Arbre doré. Instinctivement, les yeux se portèrent vers la cime de l'arbre. Là-haut, quelque part, la branche de Nathanaël brillait.

-Et bien, je crois que c'est le moment...
-Oui, papa, je crois que oui.
-Tu n'oublies pas que tante Armance veut te voir. Tu y vas tout de suite.
-Bien. Quand rentrez-vous ?
-Nous ne rentrons probablement pas. L'accouchement est trop proche. Voyager par l'eau serait trop dangereux. Nous restons chez Pierre... A dans un mois, mon grand.

Nathanaël serra chaque membre de sa famille tour à tour avant de se diriger vers le pupitre qui soutenait un imposant grimmoire aux pages jaunies. Il saisit la plume, la trempa dans l'encre noir et, d'une écriture appliquée, inscrivit son nom.
Nathanaël Archer.
La grille s'ouvrit silencieusement et, sur un dernier regard vers sa famille, Nathanaël s'engouffra dans l'école légendaire.

Comme la plupart des enfants du Royaume, il possédait son album dont les pages étaient assez bien remplies. Il n'eu donc que peu de mal à trouver la Tour des Escaliers et plus précisément, l'escalier de la tour Directrice. C'est alors qu'il se souvint du mot de son cousin. Il le sortit et continua de monter les marches tout en lisant.

Nath,
Tu ne peux pas imaginer comme je suis content que tu rejoignes le rangs des Elitiens et je peux t'assurer que ce n'est pas parce qu'oncle Nicolas cessera enfin de nous parler tout le temps de ta future épreuve du Prétendant. Enfin si, soyons francs, c'est un petit peu pour cela aussi. Mais rassure toi, pas seulement. Je crois bien que je n'ai jamais été plus heureux que dans cette endroit. Et je suis ravi que tu puisses toi aussi avoir cette joie.
Cependant, les premiers jours furent loin d'être facile. C'est pourquoi, je voudrais te donner quelques conseils pour que ces premiers jours se passent au mieux. Je ne sais pas exactement ce que l'on attend de moi en tant qu'Elitien mais je ferai mon possible pour venir voir la remise des épreuves du Premier Mois. Mais tu sais comme moi qu'il y aura foule demain soir, de nombreux membres de l'Elite sont curieux de découvrir les derniers arrivés. Si tu ne me trouves pas, demande aux gens qui sont susceptibles de le savoir. Pour te donner des noms, tante Armance, bien entendu, le capitaine Julius Maxima, même si je me doute que tu préférerais mourir que d'aller lui parler, non pas parce que tu ne l'aimes pas bien évidemment mais tout simplement parce que ta timidité maladive t'en empêcherai. Plus sérieusement, je souhaite que tu puisses apprécier autant que moi Julius Maxima, c'est un homme d'une grande valeur et je l'aime beaucoup même si je ne peux m'empêcher d'avoir un pincement au coeur en pensant qu'il remplace Louis Serra qui est sans doute le plus grand capitaine que l'Elite aie jamais connu.
Mais je m'égare de nouveau. un dernier nom, Mathieu Hidalf. Comme je suis plus ou moins fiancé avec sa grande soeur, je suis obligé de le supporter et je ne sais pas trop comment mais il sait pratiquement toujours l'endroit dans lequel je suis. A croire qu'il me fait espionner par sa nymphette ce qui soit dit en passant ne m'étonnerai pas.
J'attends avec impatience de te voir demain,
Tristan.

Le garçon releva la tête en souriant. Son cousin venait, sans doute tout à fait consciemment, de dissiper toutes ses craintes. Son sourire s'atténua quelque peu quand il réalisa qu'il était arrivé devant le bureau de sa tante. Il serait faux de dire qu'il ne l'aimait pas mais il ne la connaissait pas vraiment et le peu qu'il en savait venait principalement des rumeurs que colportaient les Prétendants et les Apprentis.
Prenant son courage à deux mains, il frappa à la porte et entra.

-Ah, tu es arrivé, Nathanaël, tant mieux. Elle se tourna alors vers l'homme qui était avec elle avant l'arrivée de Nathanaël. Louis, puis-je te présenter mon neveu, Nathanaël Archer, le fils de Julia. Il vient d'avoir 12 ans.
Nathanaël en resta bouche bée. Louis Serra. Le capitaine dont il connaissait tous les exploits par coeur. Il rougit violemment quand l'homme répondit :
" Fantastique, j'imagine que votre talent égale celui de votre cousin... Armance, nous continuerons plus tard, je vous laisse. Monsieur Archer, j'espère vous croiser prochainement dans votre base. Je suis chargé de la formation des Prétendants."

Sur ces mots, il sortit laissant la comtesse accueillir son neveu.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
11 ans passés, enfin la rentrée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opera National de Paris : Répertoires & Saisons passées
» Vous êtes rentrés, vos réactions
» Les joies du passé simple.
» help!- Il est passé par ici!.. il repassera par là?? ....
» Suicide de l'ex-femme de Bertrand Cantat: que s'est-il passé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan de Christophe Mauri :: Le Nouveau Royaume :: RPG (Rôle Playing Game)-
Sauter vers: